S’il est un domaine délicat et pourtant primordial concernant la photo, c’est bien celui du droit…

Délicat surtout parcequ’il est très difficile d’obtenir des informations fiables à ce sujet.

Qu’a-t-on le droit de photographier ou pas ?
Où a-t-on le droit de faire des photos ? Dans quelles conditions ?
Et mes photos, comment les protéger ?

Par exemple, savez vous que vous avez tout à fait le droit de photographier la tour Eiffel de jour…. mais pas de nuit ?
Plus exactement vous avez le droit de la photographier de nuit pour votre usage personnel, mais pas de publier cette image.

La cause en est que la tour Eiffel est libre de droit à l’image…mais pas son éclairage.
Si vous souhaitez utiliser cette image sur votre site perso, il vous faudra d’abord demander une autorisation écrite à la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE)
Si vous souhaitez faire commerce de cette image (par exemple sous forme de carte postale ou de poster), l’accord de la SETE ne se fera qu’avec une contrepartie financière…

Savez vous également que si une personne apparait sur une de vos photos prise lors d’un évènement privé elle peut s’opposer à ce que vous diffusiez cette photo mais pas si la photo a été prise lors d’un évènement publique ? (à condition que la personne ne soit pas le sujet principal de la photo et que la photo et le contexte de sa diffusion ne lui porte pas atteinte)

Ne pas savoir ce qu’on a ou non le droit de photographier a 2 conséquences fâcheuses :
– vous risquez de vous attirer des problème si ce que vous avez fait est illégal
– vous risquez de louper des photos si vous ne saviez pas que c’était autorisé

Au delà de ça, le droit à l’image peut aussi vous permettre de protéger vos propres images… et d’en gagner un peu d’argent… Mais encore faut-il savoir comment les protéger et faire valoir vos droits…

Bref, pas simple tout cela…

Comme je le disais au début, jusqu’à présent le plus dur était de trouver toutes ces informations. On trouve souvent tout et son contraire sur le web, et il faut éplucher des dizaines (voire des centaines) de site pour commencer à se faire une vague idée. Les textes de lois sont, eux, particulièrement obscures et les livres que j’ai pu consulter jusqu’à présent n’étaient pas beaucoup mieux…

Heureusement, c’est maintenant du passé ! 🙂

Un ami vient justement de me recommander ce bouquin qui vient de sortir, édité par Eyrolles :


(cliquez sur l’image pour la description du livre chez Amazon)

Au sommaire :

  • Créer et protéger des images
  • Qui détient des droits sur les images ?
  • Reproduire et représenter des images
  • Respecter le droit moral
  • Gérer les autorisations et les cessions de droits
  • Négocier et conclure un contrat
  • Commander des illustrations
  • Modèle de contrat d’édition
  • Modèle de contrat de reportage photographique
  • Le droit à l’image
  •  

    Un livre indispensable autant à l’amateur qu’au professionnel dès l’instant où vous publiez vos photos sur le web (ou ailleurs).

     

    3 commentaires au sujet de “La photo, le droit à l’image, et le droit d’auteur”

    1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Lucien, Olivier Huet. Olivier Huet a dit: New post: La photo, le droit à l'image, et le droit d'auteur http://bit.ly/9Bv5Ku […]

    2. Cool cet article ! Je vais surement me procurer cet ouvrage. Tout photographe qui se respecte devrait être au courant des grandes lignes qui régissent la diffusion de ses photos !

    3. C’est aussi mon avis.

      Ca faisait un moment que je voulais faire un article sur le droit et la photo parceque ça me semble qque chose de vraiment important et de (trop) souvent sous-estimé, mais je repoussais l’écriture de cet article parceque ne maitrisant pas suffisamment le sujet…
      La sortie de cet ouvrage a grandement simplifié les choses 🙂

      Merci pour ton commentaire 🙂

    Répondre

    Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>